Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rachid Boujedra résume parfatitement les jeux et l'enjeu de la démocratie en Algérie. Le mal être ne peut constituer une base valable à des revendications politiques et, a fortiori, à des manifestations porteuses d'ambitions personnelles. Un entretien riche avec un grand intellectuel et un homme qui honore le titre d'intellectuel engagé.

C'est dans cette voie que pourrait s'ouvrir un dialogue de réformes que sera sauvé le consensus et que sera écarté le danger  d'un dissensus catastrophique car discriminatoire.

L'Algérie depuis son indépendance a payé un lourd tribut en vies humaines pour savoir trier parmi la panoplie des idéologies celles qui servent ses intérets et celles qui ne sont qu'une nouvelle forme de remises en cause de ses choix politiques. Que l'on ne s'y méprenne pas le progrés est une longue marche pleine d'embuches et de piéges auxquels il s'agit de répondre sans aucun complexe car forts d'une longue Histoire. C'est dans ce cadre de mise en conformité de la superstructure politico socio-culturelle avec l'évolution de l'infrastructure économique que la réflexion saura poser les questions essentielles. link Bonne lecture


Tag(s) : #Algérie

Partager cet article

Repost 0