Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Si on arrete les yeux sur le monde actuel, on le voit, à la suite du mouvement imprimé par une grande révolution, s'ébranler depuis l'orient voisin de nous jusqu'à la chine qui semble à jamais fermée.On aperçoit des monarques qui se figurent être des monarques, des ministres qui pensent être des ministres, des ambassadeurs qui se regardent comme des ambassadeurs, des députés qui prennent au sérieux leur discours, des propriétaires qui, possédant ce matin, sont persuadés qu'ils posséderont ce soir Voila pour ce qui est de la vielle Europe; elle ne revivra jamais. La jeune Europe offre-t-elle plus de chances? Le monde actuel, le monde sans autorité consacrée semble placé entre deux impossibilités : l'impossibilité du passé, l'impossibilité de l'avenir. On affirme que dans cette civilisation à naitre, l’espèce s’agrandira : je l’ai moi-même avancé. Cependant n’est-il pas à craindre aussi que l’individu ne diminue ? nous pourrons être de laborieuses abeilles, occupées en commun, de notre miel. Dans le monde matériel, les hommes s’associent pour le travail, une multitude arrive plus vite et par différentes routes à la chose qu’elle cherche ; des masses d’individus élèveront les nouvelles pyramides..Mais dans le monde moral en est_il de la sorte ? Chateaubriand Mémoire d'Outre tombe IV.12 (1840)

Tag(s) : #reflexions

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :